Bronchite infectieuse aviaire

La bronchite infectieuse aviaire est causée par le virus de la bronchite infectieuse du genre Gammacoronavirus. Ce virus provoque des infections principalement chez les poulets et constitue un agent pathogène important des oiseaux commerciaux de type viande et œufs. La bronchite infectieuse aviaire est une maladie aiguë et contagieuse caractérisée principalement par des signes respiratoires chez les poulets en croissance. La maladie est transmise par voie aérienne, par contact direct entre poulets et indirectement par propagation mécanique (équipement avicole ou matériel d’emballage des œufs contaminés, fumier utilisé comme engrais, visites de fermes, etc.). La bronchite infectieuse aviaire est présente dans le monde entier et prend diverses formes cliniques, la principale étant la maladie respiratoire qui se développe après l’infection des tissus des voies respiratoires à la suite d’une inhalation ou d’une ingestion. L’infection de l’oviducte à un très jeune âge peut entraîner des dommages permanents et peut, chez les poules, conduire à l’arrêt de la ponte ou à la production de coquilles à parois minces et difformes avec perte de la pigmentation de la coquille. La bronchite infectieuse aviaire peut être néphropathogène et provoquer une néphrite aiguë, une urolithiase et une mortalité, en particulier chez les jeunes oiseaux. Après une guérison apparente, une néphrite chronique peut entraîner la mort à un moment ultérieur. Il existe des vaccins vivants atténués et des vaccins inactivés par émulsion d’huile. Les souches vaccinales et de terrain du virus de la bronchite infectieuse aviaire peuvent persister dans les amygdales cæcales du tractus intestinal et être excrétées dans les fèces pendant des semaines ou plus chez les poulets cliniquement normaux. Aucun cas d’infection humaine par le virus de la bronchite infectieuse aviaire n’a été signalé.