Santé et bien-être animal

Tout comme la santé humaine, la santé animale est complexe et confrontée à des défis en constante évolution. Grâce aux progrès technologiques, scientifiques et médicaux, il est possible de recourir à des solutions novatrices pour faire face aux menaces liées aux maladies animales, que celles-ci touchent les animaux terrestres, aquatiques ou sauvages. La santé est une composante clé du bien-être animal.
Les professionnels de la santé animale sont les acteurs principaux chargés d’améliorer la santé physique et comportementale ainsi que le bien-être des animaux. Ils contribuent à prévenir, traiter et contrôler les maladies susceptibles de toucher un seul animal ou même des populations entières.

©OIE/H.Bader

Maladies Animales

Découvrir

Collecte de données sur les maladies

Découvrir

Bien-être animal

Découvrir

Statut officiel des maladies

Découvrir

Santé de la faune sauvage

Découvrir

Animaux aquatiques

Découvrir


Animal health and welfare is essential

La santé et le bien-être des animaux au cœur des défis mondiaux 

Parce que nos échanges avec les animaux, domestiques ou sauvages, sont quotidiens, leur santé et leur bien-être nous concernent à tous points de vue. Santé humaine, sécurité alimentaire, prospérité et respect de l’environnement sont étroitement corrélés à la gouvernance mondiale vis-à-vis des animaux, une gouvernance que l’OMSA oriente depuis près d’un siècle en adoptant une approche « Une seule santé ». 


Quelques chiffres clés

Protéger la santé dans le monde d’aujourd’hui 

Beaucoup de maladies humaines infectieuses établies ont une origine animale, et pour ce qui est des maladies vectorielles, par exemple, les changements climatiques ont des répercussions considérables sur leur propagation. De plus, la majorité des nouveaux agents infectieux qui émergent chez les humains ont une source animale. 

60%

des agents pathogènes entraînant des maladies humaines proviennent des animaux domestiques ou sauvages

75%

 des agents pathogènes humains émergents sont d’origine animale.

85%

des agents pathogènes susceptibles d’être utilisés à des fins de bioterrorisme sont d’origine animale.


Préserver les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire 

Toutes les maladies animales ne présentent pas un risque direct pour les humains, mais elles peuvent néanmoins les affecter lourdement sur le plan socioéconomique. Pour certaines personnes, la santé des animaux n’est pas une simple question sanitaire : leur travail et leurs moyens de subsistance en dépendent. 

1 personne sur 5

dépend des animaux d’élevage pour ses revenus et ses moyens de subsistance.

il faudra > 70%

de protéines animales supplémentaires pour nourrir la planète d’ici à 2050.

> 20%

des pertes de production animale à l’échelle mondiale sont liées aux maladies animales.


Mettre en place des systèmes de production animale plus durables 

De plus en plus sensible aux défis climatiques d’aujourd’hui et de demain, nos sociétés ont des attentes fortes pour des systèmes de production animale plus durables, respectueux de l’environnement comme du bien-être des animaux. Ce dernier fait également l’objet d’une attention accrue de la part des consommateurs de produits animaux. La nécessité de nourrir de plus en plus de personnes et de les nourrir mieux va de pair avec le besoin urgent de protéger nos écosystèmes terrestres et aquatiques. 

75%

des écosystèmes terrestres ont été profondément modifiés par l’activité humaine

66%

des écosystèmes aquatiques ont été profondément altérés par l’activité humaine

25%

est la quantité de couverture forestière originale qui doit être perdue pour augmenter la probabilité que les humains et le bétail rencontrent des animaux sauvages et s’exposent à la transmission de maladies


Notre action 

©OIE/N.Sandagdorj

Depuis 1924, nous sommes aux avant-postes de la prévention et du contrôle des maladies animales

Nous mettons l’accent sur le suivi et la diffusion des connaissances concernant ces maladies ainsi que sur la façon d’utiliser les données scientifiques pour limiter leurs effets négatifs sur la société. 

À l’heure où de nombreux changements viennent bousculer les habitudes de nos sociétés, l’OMSA ne cesse d’adapter son travail à l’évolution des enjeux de santé publique vétérinaire. Elle accompagne ainsi au mieux les Services vétérinaires pour faire face à ces changements. 

Nous pensons que la santé animale est essentielle pour notre avenir.

La santé des animaux, c’ést notre à toutes et à tous.


Nos stratégies mondiales en faveur de la santé et du bien-ètre animal  

Dans le cadre de sa mission, l’OMSA rassemble les gouvernements, les entreprises et les experts en vue d’élaborer des stratégies mondiales en faveur de la santé et du bien-être des animaux. Si certaines de ces stratégies se concentrent sur des thématiques transversales, d’autres sont spécifiquement élaborées pour guider les pays en matière de prévention et de contrôle des maladies animales prioritaires. 


DONNÉES SUR LA SANTÉ ANIMALE  

Les autorités nationales et la communauté internationale doivent disposer de données fiables pour pouvoir prendre des décisions fondées afin d’améliorer la santé animale et donc la sécurité sanitaire mondiale. L’OMSA mène des projets novateurs en vue de rendre les données de santé animale accessibles à tous. 

©OIE/F.Dias
©OIE/F.Dias

Système mondial d’information zoosanitaire (WAHIS)

Discover

©OIE/P.Vaclavek
©OIE/P.Vaclavek

Utilisation des agents antimicrobiens chez les animaux

Discover

©OIE/J.Vargas Herrera
©OIE/J.Vargas Herrera

Impact mondial des maladies animales (GBADs)

Discover