Trichomonose

La trichomonose est une maladie vénérienne des bovins causée par Tritrichomonas foetus, un parasite protozoaire flagellé du genre Tritrichomonas de la famille des Trichomonadidae. La trichomonose est asymptomatique chez les taureaux, mais chez les vaches, la maladie se caractérise par l’infertilité, l’avortement, la mort embryonnaire et fœtale précoce, la macération fœtale, le pyomètre et les pertes vaginales. La maladie est répandue dans le monde entier et, à une époque, elle revêtait une importance économique majeure en tant que cause d’avortement et d’infertilité, notamment chez les vaches laitières. L’utilisation généralisée de l’insémination artificielle dans de nombreuses régions du monde a contribué à réduire la prévalence. Tritrichomonas foetus a été signalé chez les chats domestiques, les chevaux et les chevreuils. D’autres espèces, comme les chèvres, les cochons, les chiens, les lapins et les cobayes, ont été infectées de manière expérimentale. Tritrichomonas foetus a également été isolé chez des chats atteints de diarrhée et est maintenant connu sous le nom de T. foetus « génotype félin ». La transmission de la maladie se fait principalement par le coït, mais une transmission mécanique par les instruments d’insémination ou par un examen gynécologique peut se produire. L’organisme peut survivre dans le sperme entier ou dilué à 5 °C. Les taureaux de plus de trois ou quatre ans sont le principal réservoir du parasite car ils ont tendance à être des porteurs à long terme, alors que la plupart des vaches et des jeunes taureaux (moins de trois ans) peuvent éliminer l’infection spontanément. Un vaccin à cellules entières tuées, partiellement efficace, est disponible dans le commerce. On a également signalé que Tritrichomonas foetus provoquait des infections chez l’homme, notamment des méningo-encéphalites et des péritonites chez des personnes immunodéprimées et immunosupprimées.