Arthrite/encéphalite caprine

Sheep and goat

L’arthrite/encéphalite caprine est une infection persistante des caprins due à un lentivirus. Elle est souvent regroupée avec le maedi-visna des moutons sous le nom de lentivirus des petits ruminants (SRLVs). Les analyses phylogénétiques comparant les séquences nucléotidiques du virus du maedi-visna (MVV) et celui de l’arthrite/encéphalite caprine (CAEV) démontrent qu’il s’agit de lentivirus étroitement apparentés. Le colostrum et le lait sont une source de transmission du CAEV et du MVV. En l’absence de lactation la source de transmission horizontale demeure inconnue ; cependant, les matières fécales et les fluides pulmonaires sont connus pour abriter des virus infectieux. La prévalence du CAEV est plus élevée dans les pays industrialisés et semble avoir coïncidé avec les mouvements internationaux de chèvres laitières de races européennes. Au plan clinique et subclinique, le maedi-visna et l’arthrite/encéphalite caprine se manifestent par des lésions inflammatoires évolutives des cellules mononuclées des poumons, des articulations, du pis et du système nerveux central. Une mammite avec induration est fréquente chez les deux espèces hôtes, et son importance économique est probablement sous-estimée. Chez les ovins, le trait clinique prédominant est une respiration laborieuse associée à une émaciation, dues à une pneumonie évolutive, tandis que chez les caprins le principal signe clinique est la polyarthrite. Si la plupart des ovins et des caprins infectés par un lentivirus sont presque complètement asymptomatiques, ils resteront néanmoins des porteurs persistants du virus et pourront le transmettre via le colostrum ou le lait et les sécrétions respiratoires. Il n’existe aucun vaccin. Le CAEV n’est pas un agent zoonotique.