Chlamydiose aviaire

La chlamydiose aviaire est causée par une infection due à une espèce de Chlamydia chez les oiseaux. En 2015, la taxonomie de la famille des Chlamydiaceae a été revisitée. Le genre Chlamydia comprend actuellement onze espèces reconnues. Parmi elles, C. psittaci, C. avium et C. gallinacea ont été isolées chez les oiseaux. Les épidémies de chlamydiose aviaire chez les psittacidés et dans les élevages de volailles domestiques causent des dommages économiques considérables. L’infection peut entraîner une maladie systémique et parfois mortelle chez les oiseaux. Les signes cliniques sont généralement non spécifiques et leur gravité varie fortement en fonction de l’espèce et de l’âge de l’oiseau et de la virulence de la souche de Chlamydia, mais la détresse respiratoire est le plus souvent en cause. De nombreux oiseaux, notamment les psittacidés et les volailles plus âgés, peuvent ne présenter aucun signe clinique ; néanmoins, ils peuvent souvent excréter l’agent pendant de longues périodes. Il n’existe pas de vaccins commerciaux pour lutter contre la chlamydiose chez les volailles. Les souches aviaires de Chlamydia peuvent provoquer une maladie grave (pneumonie) et la mort chez l’homme si elles ne sont pas traitées.